Où va votre argent ?

COMMENT LES ACTEURS DE L’INDUSTRIE SONT-ILS RÉMUNÉRÉS ?

  • Courtiers – Commissions sur transactions. Conflit : ils ont avantage à faire des transactions pour augmenter leurs revenus.
  • Vendeurs de fonds commun – Commissions de suivi. Conflit : Les commissions sont typiquement plus généreuses pour le vendeur avec des fonds plus risqués.
  • Représentants d’institutions financières – Conflit : ne conseillent que les produits maison de l’institution pour laquelle ils travaillent, et souvent les produits les plus payants pour l’institution elle-même.

Les frais de vente, courants à l’achat de fonds commun de placement, peuvent atteindre 5 % du montant de votre placement. Directement imputés aux investisseurs sous la forme d’une diminution de la valeur du compte, ils sont transférés au conseiller qui a recommandé le fonds. Cette façon de faire n’est pas très populaire, puisque le client peut constater immédiatement les frais payés au conseiller.

Les commissions de suivi sont des commissions annuelles versées par les sociétés de fonds communs de placement aux conseillers financiers pour couvrir les coûts de leurs services et rémunérer leur expertise. Elles sont intégrées aux frais de gestion du fonds (et composent le ratio des frais de gestion ou RFG). Elles sont une composante importante du RFG du fonds et diminuent donc le rendement final du client.

Le RFG comprend les frais de gestion et les charges d’exploitation d’un fonds. Au Canada, les RFG vont de moins de 1 % à plus de 3 % de la valeur du fonds. Les investisseurs ne paient pas les RFG directement. Les RFG sont soustraits du rendement du fonds. Cette façon de faire permet de camoufler la facture réelle au client, puisque ce dernier ne reçoit pas de relevé des frais payés.

L’impôt représente également des frais cachés que plusieurs investisseurs oublient. Que ce soit l’impôt canadien ou l’impôt étranger, il gruge votre pouvoir d’achat. Détenir un bon titre dans un mauvais compte peut entraîner une baisse de rendement. Un gestionnaire de portefeuille aguerri pourra vous guider de façon stratégique pour optimiser votre rendement net.

ÉCONOMISER 1 % PAR ANNÉE PENDANT 20 ANS, C’EST 22 % DE PLUS DANS SES POCHES

QU’EST-CE QU’UN FONDS NÉGOCIÉ EN BOURSE (FNB) ?

Un FNB est un fonds d’investissement qui est négocié en bourse. À l’instar d’un fonds commun de placement, un FNB permet d’accéder instantanément à un portefeuille d’actions, d’obligations ou autres. Comme les actions, les FNB sont vendus et achetés en bourse. Il existe deux grandes catégories de FNB : des FNB indiciels et des FNB en gestion active. Certains FNB indiciels peuvent comporter des frais très bas (0,05 % et moins). Les FNB en gestion active affichent typiquement des frais plus élevés et similaires aux fonds communs conventionnels.